FAQ

FAQ - Masques en tissu lavables

(Dernière mise à jour : le 19 mai 2020 à 18h00)

 

  1. Général
  2. Utilisation
  3. Entretien

 

  1. Général

Qui est concerné par le port de masque en tissu ?

Le masque en tissu est un masque destiné au public et notamment à toute personne saine ou asymptomatique. Son usage n’exonère aucunement l’utilisateur de l’application systématique des gestes barrières, qui sont essentiels, ainsi que des règles de distanciation sociale visant à lutter contre les infections virales. Ce dispositif n’est pas destiné à être utilisé par les personnels soignants au contact des patients. Les masques filtrants de type FFP2 et les masques chirurgicaux ont vocation à être utilisés et réservés au personnel de santé.

Y-a-t-il une équivalence de protection entre les masques en tissu et les masques FFP2/masques chirurgicaux ?

Non, il s’agit de masques différents. Un masque FFP est un équipement de protection individuelle (norme EN 149). Il est destiné à protéger celui qui le porte à la fois contre l’inhalation de gouttelettes et des particules en suspension dans l’air, qui pourraient contenir des agents infectieux. Le port de ce type de masque est plus contraignant (inconfort thermique, résistance respiratoire) que celui d’un masque chirurgical.

Il existe trois catégories de masques FFP, selon leur efficacité (estimée en fonction de l’efficacité du filtre et de la fuite au visage). Ainsi, on distingue :

  • Les masques FFP1 filtrant au moins 80 % des aérosols (fuite totale vers l’intérieur < 22 %).
  • Les masques FFP2 filtrant au moins 94 % des aérosols (fuite totale vers l’intérieur < 8 %).
  • Les masques FFP3 filtrant au moins 99 % des aérosols (fuite totale vers l’intérieur < 2 %)

Un masque chirurgical est un dispositif médical (norme EN 14683). Il est destiné à éviter la projection vers l’entourage des gouttelettes émises par celui qui porte le masque. Il protège également celui qui le porte contre les projections de gouttelettes émises par une personne en vis-à-vis. En revanche, il ne protège pas contre l’inhalation de très petites particules en suspension dans l’air. On distingue trois types de masques :

  • Type I : efficacité de filtration bactérienne > 95 %.
  • Type II : efficacité de filtration bactérienne > 98 %.
  • Type IIR : efficacité de filtration bactérienne > 98 % et résistant aux éclaboussures.

Les personnes doivent ajuster les masques en tissu au-dessus du nez et sous le menton et respecter les mêmes mesures d’hygiène que pour les autres masques.

Un masque en tissu me protège-t-il du coronavirus ?

Les masques ne vous protègent pas vous, mais bien les personnes qui vous entourent (si vous êtes infecté(e) par le coronavirus, mais que vous l’ignorez). Le port du masque vient compléter les mesures existantes que vous devez continuer à respecter scrupuleusement.

 

  1. Utilisation

Combien de masques doit-on prévoir par jour ?

Nous recommandons d’utiliser un masque en tissu pendant un maximum de 4h. Chaque personne qui travaille hors de son domicile peut par conséquent en prévoir 3 par jour : 1 pour le matin, 1 pour l’après-midi et 1 éventuellement de secours. N’oubliez pas de vous laver les mains ou d’utiliser un gel hydroalcoolique avant de mettre un masque et une fois que vous l’avez enlevé.

Comment utiliser un masque en tissu ?

Mettez et enlevez votre masque le moins possible. Si vous devez enlever votre masque pendant un court laps de temps (pour boire, par exemple), déposez-le sur une surface propre que vous pourrez facilement nettoyer ensuite ou rangez-le dans un sac perméable à l’air.

Puis-je utiliser un masque en tissu dans l’espace public ?

Vous pouvez tout à fait utiliser un masque en tissu dans les transports en commun, au supermarché ou pour circuler sur la voie publique

Puis-je utiliser un filtre ?

Sur la face arrière du masque en tissu se trouve, de chaque côté, 1 ouverture dans laquelle vous pouvez venir glisser un filtre remplaçable. Il est maintenu en place par la couche intérieure de tissu.

Quand faut-il remplacer le filtre ?

Il faut remplacer le filtre lorsqu’il devient humide. Si vous enlevez le masque en tissu pour le remettre plus tard, utilisez également un nouveau filtre.

 

  1. Entretien

Comment laver un masque en tissu usagé ?

Nous recommandons de laver un masque en tissu usagé en machine avec une lessive classique, à 60 degrés pendant au moins 30 minutes. Le séchage est à réaliser soit via un sèche-linge, soit à l’air libre, avant un repassage à la vapeur à une température n’abîmant pas le tissu.

Puis-je utiliser un fer à repasser ou à vapeur pour l’entretien de mon masque ?

Oui, pour retirer des éventuels plis après lavage et finaliser le séchage. Une attention particulière doit être portée à ne pas endommager les composants du masque, notamment les brides en élastique. Attention le passage du fer à repasser ne peut se substituer à un lavage tel que recommandé.

Puis-je utiliser un sèche-cheveux pour l’entretien de mon masque ?

Un sèche-cheveux n’est pas adapté pour procéder à un nettoyage. Il peut néanmoins être utile pour finaliser le séchage d’un masque en tissu, mais prenez garde : la mauvaise maîtrise du niveau de température peut dégrader le masque.

Dois-je désinfecter ma machine à laver avant de laver des masques en tissu ?

Il s’agit d’une recommandation additionnelle : faire un lavage à vide préalable est nécessaire si, lors d’un cycle précédent, vous avez malencontreusement ajouté un masque usagé avec d’autres vêtements, lors d’un lavage avec une température inférieure à 60°C. Si vous lavez tous vos masques selon les recommandations, vous n’avez pas besoin de réaliser un lavage à vide préalable.

Peut-on laver des masques en tissu utilisés avec d’autres vêtements ? Doit-on laver immédiatement des masques immédiatement après utilisation ?

Oui, vous pouvez par exemple laver vos masques utilisés en même temps des draps ou des serviettes, qui acceptent souvent un lavage à 60°C. Il est important que l’aspect mécanique du lavage soit préservé. Vous pouvez stocker les masques utilisés dans un contenant spécifique (contenant propre et hermétique) et regrouper les lavages. Attention toutefois aux risques de transfert de couleurs lors des premiers lavages!

Puis-je porter immédiatement un masque neuf ?

Il est recommandé de laver un masque neuf avant sa première utilisation. Cela vous permet de vous assurer que le masque en question est sain. Laver votre masque avant sa première utilisation permet aussi de réduire les risques d’allergies potentiellement causés par les étoffes neuves. Il est également à noter que le masque peut rétrécir de quelques millimètres après le premier lavage.

D'autres questions ? Envoyez un email à hello@monk-mask.com